La VMI

Dans notre documentaire sur les différentes VMC, voyons ici la VMI. La VMI ou de par son abréviation Ventilation Mécanique par insufflation est un système de ventilation idéal mais également une marque déposée par la société Ventilairsec. Ce système utilise les procédés de la VMC mais à l'inverse.


Quels sont les avantages et inconvénients de la VMI ?

Ce système de ventilation utilise donc les spécificités de la ventilation VMC mais dans un principe totalement inversé. La VMC classique extracte l'air des pièces alors que la VMI insuffle l'air neuf dans celles-ci. Cet air est ainsi filtré et préchauffé directement entre une température comprise entre 15 et 18 degrés Celsius. La VMI est reconnaissable de par son petit caisson en acier qui est équipé d'un ventilateur mais également d'une résistance ainsi que d'un filtre à poussières et un système de régulation.

Certaines VMI sont même hygroréglable et le débit va varier en fonction du degré d'humidité présent à l'intérieur d'une pièce. Grâce à la VMI, vous pourrez réduire fortement l'air chargé en contenants allergènes comme le pollen notamment. L'air insufflé à l'intérieur propose une chaleur homogène et idéale en tous points. Il ne faudra également pas prévoir un passage de gaine obligeant ainsi à effectuer des travaux pour faire passer celles-ci.

La VMI permet également de lutter efficacement contre l'humidité de l'air car celui-ci est directement chauffé et donc déjà asséché. La VMI pourra également convenir dans les projets de type construction neuve ou dans la rénovation par exemple. La présence de certains filtres comme l'anti pollen non disponible sur les VMC classiques. Suite à lire sur avantages et inconvénients de la VMI.



La VMI présente cependant des inconvénients comme son prix estimé aux alentours de 3000€ avec une pose incluse dans le tarif. Celle-ci peut-être également plus énergivore car une résistance électrique chauffe le flux d'air insufflé. Le système peut également fonctionner sur un puit canadien de type provençal mais celui-ci fonctionnera malgré tout avec une résistance électrique.

Le système de ventilation pourra être installé sur des superficies d'une capacité de maximum 500m2. Si celui-ci dépasse, il faudra alors prévoir d'installer plusieurs VMI au sein du logement.

En France, ce type d'installations reste malgré tout peu répandu. Son impopularité est certainement due à un prix plus excessif à l'installation mais également un système peu préconisé par les entreprises spécialisées en ventilation industrielles.

Sur le même thème

Tout ce qu'il faut savoir sur la VMC simple flux autoréglable
Pourquoi choisir une VMC simple flux hygroréglable ?
Qu'est-ce qu'une VMC double flux ?
Focus sur la VMC double flux thermodynamique
La VMR : Idéale en cas de rénovation
VMC gaz : Qu'est-ce que c'est ?

Ce site utilise des cookies pour optimiser votre expérience utilisateur.
Plus d'info Accepter